Clotilde ROLLAND       Naturopathe-Iridologue

Prenez naturellement en charge votre santé !

Blog

L'obligation vaccinale

Publié le 5 mars 2018 à 6:50

Dans le lien ci-dessous, vous trouverez une video de Serge Rader, pharmacien, qui prend la parole sur l'obligation vaccinale des nourrissons.

Il risque gros ce pharmacien à lancer l'alerte et prendre la parole. On ne peut que saluer son courage. Merci Serge Rader !

Je ne suis pas foncièrement opposée aux vaccins personnellement. Il y en a des indispensables en effet comme le DT-Polio.

Je regrette juste que :

l'état impose ces 11 vaccins sur des nourrissons qui sont par nature fragiles, leur système immunitaire n'étant pas encore mature, c'est forme de prise en otage de nos libertés fondamentales et de refuser de reconnaître à nous parents, notre pleine capacité de décision concernant la santé de nos enfants. D'autant plus que les médecins doivent normalement avant une vaccination procéder à un bilan de santé complet de l'enfant et fournir par écrit une information concernant le ou les vaccins et leurs effets secondaires. Beaucoup de médecins ne s'y risquent pas.

que les vaccins soient cultivés sur des souches animales ou des cellules humaines (oui ! On peut le lire sur les notices des vaccins ! ) : le principal problème étant qu'aucun fabricant ne peut garantir l'asepsie des cellules animales servant à la culture vaccinale.. ;

que les vaccins contiennent de l'hydroxyde ou phosphate d'aluminium qui migrera vers le cerveau (altère les fonctions cognitives) et freine l'absorption de fer - à titre d'exemple, une personne qui aura reçu le vaccin contre l'hépatite B, avec les rappels, se retrouve avec une concentration d'aluminium 20 à 40 fois la dose limite de l'eau potable (limite de 100 microgrammes d'aluminium par litre. Or, une personne vaccinée contre l'hépatite B en reçoit 1250 microgrammes par injection... Cherchez l'erreur...) ;

que les vaccins peuvent contenir des traces de formaldéhyde (formol) classé en juin 2004 cancérigène par le Centre International de Recherche Contre le Cancer ;

que les vaccins peuvent contenir des du phosphate de calcium qui à haute dose peut engendre des réactions sévères d'auto-immunité et du squalène qui augmente le stress oxydatif.

Je passe sur les autres agents de conservation, stabilisation, désinfectants, et solvants...

En soi, le principe du vaccin est bon. Il freine l'avancée de maladies et de pics épidémiques. Il ne les éradique pas toutefois. Quelque soit le vaccin, il ne protège pas à 100 % de la maladie. Il permet juste au corps de mieux reconnaître l'agent pathogène s'il se présente et donc de réagir plus vite.

Il est par contre regrettable qu'avec nos moyens technologiques actuels, on ne fasse pas l'effort de proposer un produit plus "propre" à la population. Les partisans des vaccins actuels diront que les effets secondaires sont très faibles et les risques graves minimes. Certes. Mais quand "ça tombe "sur votre enfant ? Des statistiques seront toujours des chiffres... derrière il y a de vraies personnes et de vraies familles.


Je vous proposerai dans quelques jours des idées pour aider le corps à se nettoyer des vaccins... En attendant bonne lecture et bon visionnage !


https://www.youtube.com/watch?v=d23sxJfPoGE&feature=youtu.be" target="_blank">https/www.youtube.com/watch?v=d23sxJfPoGE&feature=youtu.be

Catégories : Hygiène de Vie/Art de Vivre

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires