Clotilde ROLLAND       Naturopathe-Iridologue

Prenez naturellement en charge votre santé !

Blog

Alcool et paracetamol ne font pas bon menage !

Publié le 24 janvier 2018 à 6:30


En effet c'est un cocktail parfois utilisé pour la gueule de bois mais qui peut-être très dangereux !

Le paracétamol, consommé excessivement, a tendance à renforcer la toxicité hépatique.

Ce médicament est assimilé et métabolisé par le foie grâce au cytochrome CYP2E1, qui est le même canal que celui qui traite l’alcool. Ce canal rend la molécule de paracétamol inactive en utilisant le glutathion, un puissant antioxydant produit par l’organisme.

Ingérer de grandes quantités de paracétamol un lendemain de veille peut donc s’avérer très dangereux car lorsque les réserves de glutathion s’épuisent, le paracétamol crée d’importantes lésions au foie et sur les membranes de ses cellules, qui se nécrosent.

L’activité du foie devient trop importante et l’organe n’arrive plus à assumer ses fonctions métaboliques.

La personne qui consomme donc excessivement du paracétamol sur la journée risque une intoxication médicamenteuse et de développer une insuffisance hépatique aiguë, qui provoque une mort certaine, à moins d’une rapide greffe de foie.

Chaque boîte de paracétamol contient une dose létale, suffisante pour provoquer cette intoxication médicamenteuse. Sur Internet, nombreux sont les sites de santé à recommander le paracétamol à forte dose contre la gueule de bois. Le danger est réel à partir de 4 grammes de paracétamol par jour.

---

Pour bien profiter des fêtes en toute tranquillité, mieux vaut savoir raison garder sur les boisons alcoolisées...

De grands verres d'eau pour s'hydrater et drainer ;

et le desmodium pour aider son foie à travailler !!!

Catégories : Hygiène de Vie/Art de Vivre

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires